mardi 5 mai 2015

Devenue aveugle après une opération de l’estomac, une patiente attaque une clinique d’Angers

«Je ne verrais jamais grandir mes petits enfants…» Reine Cailton, 63 ans, est en dépression depuis près de neuf ans. Depuis qu’une opération pour soigner une occlusion intestinale l’a rendue aveugle. Ce mardi, le tribunal d’Angers (Maine-et-Loire) doit examiner ce dossier d’erreur médicale.
(...) Admise pour une occlusion intestinale à la clinique de l’Espérance, la jeune retraitée n’est pourtant opérée que vingt-quatre heures plus tard, en 2006, «malgré des signaux très alarmants».
Selon son avocat, Nicolas Orhan, c’est ce retard qui est à l’origine de graves conséquences sur la santé de sa cliente. Et notamment un arrêt cardiaque qui a arrêté l’alimentation des nerfs optiques de cette patiente. «La mauvaise prise en charge de la patiente a une relation directe, certaine et exclusive avec sa cécité actuelle», assure Nicolas Orhan dans les colonnes du Parisien.
Une affaire qui a eu de graves conséquences sur la vie de famille de Reine et de son époux. Tous deux très vifs avant cette affaire, ils ont, toujours selon Le Parisien, sombré dans la dépression et effectué plusieurs séjours en hôpital psychiatrique. Reine Cailton réclame aujourd’hui deux millions d’euros de dommages et intérêts.
http://www.20minutes.fr/societe/1601491-20150505-devenue-aveugle-apres-operation-estomac-patiente-attaque-clinique-angers
Une simple erreur à la base qui amène autant de souffrances. Et pourquoi leur dossier est-il examiné 9 ans après? la lenteur de la justice en France devient inhumaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire