jeudi 12 janvier 2017

J'ai contrôlé ce jour qu'un patient en arrêt maladie était bien malade et bien chez lui. Malade il l'était, à son domicile  aussi et comme il venait de se réveiller et qu'il était très bavard j'ai eu droit à un Nespresso! 

Et moi qui pensais que les patients me sauteraient dessus, m'injurieraient, m'enverraient des tomates et œufs pourris... Non, non, ce n'est pas mon premier café, cela ne sera pas le dernier. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire